Les Tribulations d'un nomade sur Gaïa

La devise du Samsara: tout va bien à bord le bâteau coule

Frida avait compris...

Espero allegre la salida y espero nunca volver.

J'espère que le départ sera joyeux et j'espère ne jamais revenir.

Frida Kahlo

Une vision de la Réalité, une plongée dans la Réalité?

Les Quatre Nobles Vérités

Il y a la Souffrance

Il y a une cause à l'origine de la Souffrance

Il y a la Cessation de la Souffrance

Il y a un Chemin qui conduit à la Cessation de la Souffrance

Dans une prochaine étape j'aborderai la répugnance de l'esprit occidental à accepter non seulement ce mot "souffrance" mais aussi à accepter la "réalité" de la Souffrance.

Si déjà là vous "coincez" ne revenez pas sur la page Dharma ce sera beaucoup mieux pour vous...


Moines, vous avez dit moines?

Le sadhu est, en Inde, celui qui a renoncé à la société pour se consacrer au but ultime de toute vie, selon l'hindouisme, qui est la «MOKSHA - NIRVANA» la libération du cycle des (re)naissances et qui vit des dons des dévôts.

Vieille tradition...qui prédate la naissance de Siddharta Gautama(le Bouddha, l'Éveillé). Quand Siddharta voit la vraie nature du monde et décide de quitter la vie mondaine pour se mettre en quête de la Libération et qu'il rennonce ainsi à tout il devient un sadhu ou un bikkshu(Sanskrit) bikkhu(Pali): celui qui vit des dons d'autrui(on se rappelle ici le terme bakshish qui avant de devenir «pot de vin» voulait dire, veut dire simplement don).

Moine, non, ça ne va pas...Moine vient du grec monos qui veut dire seul. Or le sadhu, le bikkshu s'il peut vivre parfois seul ne l'est pas toujours. Entre eux ils forment des communautés ouvertes, sans structures sangha qui se font se défond au gré des rencontres des affinités. Je pense qu'il vaut mieux utiliser le terme propre dans sa langue d'origine plutôt que de le traduire par un terme inapproprié. Sadhu un rennonçant qui vit des dons d'autrui, bikkshu/bikkhu un rennonçant qui vit des dons d'autrui.

Évidemment l'esprit(perturbé) de l'occidental demandera mais alors quelle est la différence? L'esprit farceur de l'Asiatique(et du Thaï en particulier) répondra: -c'est la même chose sauf que c'est différent. «du coup ces farceurs de Thaïs qui n'oublient pas d'être de bons commerçants ont créé des T-shrits SAME SAME BUT DIFFERENT, sacrés Thaïs. Je vous aime».

Plus sérieusement et je n'engage que moi ici, je pense que les premiers «sadhus» qui ont suivi, écouté le Bouddha et ont adhéré à son Enseignement, le Dharma(un des sens du mot Dharma) ont voulu se démarquer des sadhus qui suivaient d'autres Enseignements. Ceci dit ce n'est pas très important voire même pas du tout. L'important c'est de savoir faire la distinction. Oui quand je parle du bikkhu je dis souvent moine...je ne vais quand même pas à chaque fois raconter toute une histoire pour introduire le terme bikkhu...

Mais le distinguo est suffisament important(si vous suivez le fil: moine ordre monastique monastères). Car le Bouddha n'a pas créé un ordre monastique ce nétait pas «Zeitgeist» l'esprit du temps. Et ce n'était pas(et ce n'est toujours pas) dans l'esprit ni de l'hindouisme ni du Dharma du Bouddha. Qu'il existe aujourd'hui un ordre monastique bouddhiste et qu'on puisse lui trouver des mérites, trouver qu'il joue un rôle dans la préservation et l'enseignement du Dharma est une chose, dire que c'est le Bouddha qui l'a créé en est une autre.

Tout comme le Bouddha n'a pas créé un ordre monastique il n'a pas énoncé un code de discipline le Vinaya Pitaka. L'Éveillé n'a pas non plus créé ou recommandé un habit particulier...il existait déjà, les sadhus le portaient, un pagne ceint autour des reins et une pièce de tissu pour se couvrir le corps l'épaule droite restant découverte(signe avec la couleur safran du rennoncement). Encore moins une façon particulière de nouer le pagne et la pièce de tissu couvrant le corps. L'Éveillé et le catwalk ça ne le fait pas vraiment.

C'est du Dharma

L’occidental est une drôle de bête. L’unité pour lui cela ne veut strictement rien dire. Mais bon est–ce vraiment de sa faute? Enfin je veux dire au départ du syndrome(le syndrome de l’occidental, je l’appelle ainsi) est–ce que cela lui est tombé dessus? Peut–être qu’après tout c’est ainsi, non? Sinon pourquoi les Gaulois auraient–ils répété sans cesse qu’ils craignaient que le ciel ne leur tombât sur la tête si ce n’était arrivé auparavant? Mais je disgresse. L’occidental ressemble à une commode avec 84000 tiroirs ou 10000 (c’est selon la référence qu’on utilise: 84000 c’est la tradition indienne qui l’utilise, 10000 la chinoise et pour ces deux traditions cela veut dire infini, illimité).

Un tiroir pour ceci un tiroir pour cela; un pour la religion, à n’ouvrir que certains jours marqués dans le calendrier; un pour la politique à n’ouvrir que sur ordre des psychopathes qui ont besoin(c'est fragile ces petites bestioles, faut comprendre) de se faire adouber(on se demande quand même bien pourquoi, ah si…ils aiment vivre dans le mensonge, le faux–semblant et autres trucs du genre) par une masse d’ignorants, d’esclaves.

Cette coutume ils l’appelent DÉMOCRATIE. Ils ne savent pas ce que cela veut dire(normal, ce sont des ignorants) mais c’est un mot qui leur plaît, un parmi tant d’autres. Je citerai au hasard: fraternité, amour, égalité, liberté, compréhension, sagesse… en fait il y en a plein comme ça des mots qui sont si beaux, qui chatouillent si agréablement l’oreille que l’occidental aime tant. Encore un fois je disgresse. Oui? Non en fait pas tant que ça.

Tout ça pour dire que beaucoup ne s'intéressent qu'au «Dharma» ce qui pour eux exclut tout le reste c’est à dire la politique, la musique, le cinéma etc. Je dis donc du plus haut de ma petite voix insignifiante(Merci Monsieur Diego Rivera qui avez dit cela) que le Dharma est partout: en politique, en sport, en musique, etc, partout PARTOUT. Et pourquoi? Ignorants que vous êtes LÀ OÙ EST LE SAMSARA EST LE DHARMA.

D’où…

INSTANT KARMA

Le karma va te tomber dessus en un clin d’oeil,
Il va t'en mettre un grand coup sur la tête,
Tu ferais mieux de te reprendre,
Bientôt tu seras mort,
Non mais à quoi penses–tu,
À te moquer ainsi de l’amour
Mais à quoi joues–tu donc,
Tout dépend de toi, ouais, de toi.

Le karma va te tomber dessus en un clin d’oeil,
Il va te regarder droit dans les yeux,
Tu ferais mieux de te reprendre mon chou,
Viens te joindre à l’humanité
Mais comment donc pourrais–tu voir,
Qu’on se moque des fous comme moi,
Que penses–tu donc être,
Une grande star,
Et bien, tu as raison.

Nous sommes tous brillants,
Comme la lune et les étoiles et le soleil,
Nous sommes tous brillants,
On y va.

Le karma va te tomber dessus en un clin d’oeil,
Il va te balayer,
Tu ferais mieux de reconnaître tes frères,
Tous ceux que tu rencontres,
Pourquoi crois–tu donc qu'on est là,
Sûrement pas pour vivre dans la souffrance et la peur,
Mais pourquoi donc es–tu ici,
Alors que tu es partout,
Viens et participe.

Nous sommes tous brillants,
Comme la lune et les étoiles et le soleil,
Nous sommes tous brillants,
Aller viens, viens, viens, viens,
Ouais, ouais, c'est bien, hou, heu, ah.

Nous sommes tous brillants,
Comme la lune et les étoiles et le soleil,
Nous sommes tous brillants,
Aller viens, viens, viens, viens.

Nous sommes tous brillants,
Comme la lune et les étoiles et le soleil.
Nous sommes tous brillants,
Comme la lune et les étoiles et le soleil.
Nous sommes tous brillants,
Comme la lune et les étoiles et le soleil.
Ouais nous sommes tous brillants,
Comme la lune et les étoiles et le soleil.

John Lennon

Si vous voulez écouter John Lennon chanter rendez–vous ici


Un, Tout Est Un.

C’est ce que je voulais faire passer dans ma diatribe ICI.

Quoi de plus attristant d’entendre sans cesse –ah, non cela ne m’intéresse pas(surtout en parlant de politique) moi en dehors du Yoga et ou du Dharma et ou etc non rien ne m’intéresse…

Je ne cherche jamais à trouver des choses ici et là ou ailleurs qui pourraient me faire dire –ouf, je ne suis pas seul à…

Mais soyons franc(pas euro, non, franc) quand j’arrive sur un blog, un site où je lis:

Tout est lié. La spiritualité, internet, l’économie, l’écologie, l’histoire, la science, l’ufologie, tout est lié dans mes gestes et pensées quotidiennes. Il y a des ponts entre chaque domaine, beaucoup plus pertinents et «profonds» qu’on ne pourrait le croire. C’est pour cela que je ne peux pas faire un blog juste sur l’économie ou juste sur la spiritualité comme on en voit tant…
Dans une rêverie méditative je vois un extra–terrestre m’expliquer que l’histoire manipulée de la terre nous a conduit à une économie bancale qui met en péril l’équilibre écologique de la planète, empoisonne mes pensées et mon corps, et que certaines technologies et pratiques peuvent nous aider à briser ce nœud gordien pour peu que nous y allouions nos ressources (économiques et créatrices). Nous serons alors en mesure de retrouver notre place parmi les étoiles.


…je ressens quand même un certain contentement.

C’est sur ce blog que j’ai lu ces lignes.

Vendredi 6 Janvier 2012.





Vipassana Bhavana

Quand on m’a présenté cette méthode ce fut clair: c’était ça. Depuis j’ai lu d’autres enseignements d’autres «maîtres» qui ont confirmé cette intuition.

Je vous laisse découvrir cette «version» de Vipassana.

Vipassana Bhavana La Sagesse du Bouddha(en PDF) à télécharger(ou bien à lire en ligne) c’est PAR ICI

Bonne lecture, bonne réflexion.

NOTE IMPORTANTE:

Pour des raisons difficiles(en tout cas pour moi) à comprendre Adobe PDF Reader n’ouvre pas Vipassana Bhavana? C’est ainsi.

Le fichier s’ouvre avec d’autres logiciels de lecture de documents en PDF. Je recommande de télécharger et installer «FOXIT READER ICI»

09/05/2012 11:18:23



Share |

Bienvenue sur mon site

Tribulations d'un nomade sur Gaïa

  • © Copyright Laurent Idlas 2010-2011
  • Création  GuiLigUs.